Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 01:47

L’association socioculturelle Azar du village Seddouk Ouadda dans la commune de Seddouk ne cesse de mener des actions louables envers les couches défavorisées, les personnes âgées et les malades. Parmi ses multiples actions de bienfaisance figure l’opération de don de sang qu’elle a organisée samedi passé. Baptisée «chaque goutte de sang donnée sauve une vie», l’opération d’information et de sensibilisation lancée par ladite association, il y a environ un mois, a porté ses fruits puisque 55 donateurs se sont présentés samedi pour donner leur sang. «Notre association a tracé un programme d’activités annuel où figure une action pour chaque mois. Pour ce mois-ci, nous avons organisé samedi une opération de dons de sang pour les malades de l’hôpital d’Akbou. C’est presque tous les hommes valides du village qui ont répondu à l’appel. La tranche d’âge des 55 donateurs varie entre 18 à 65 ans. Nous avons mobilisé deux bus pour la circonstance. L’un offert par l’APC et l’autre loué chez un particulier. Seulement 48 donateurs ont été jugés aptes à donner leur sang, les 7 autres ont été remerciés pour leur geste mais dispensés pour minorité d’âge ou pour hypotension. On a profité de l’occasion pour rendre visite aux malades de l’hôpital», informe Khacham Khalifa, le président de l’association. Satisfait de l’accueil que leur a réservé le personnel de l’hôpital d’Akbou, il leur a lancé de vifs remerciements et promet d’organiser une opération similaire dans quelques mois. «Je remercie tout d’abord tous les donateurs qui ont répondu présent à l’appel lancé par notre association comme je remercie également le personnel de l’hôpital d’Akbou pour l’accueil chaleureux et particulier qu’il nous a réservé. Comme c’est une opération qui revêt une importance capitale car il s’agit des dons de sang pour sauver des vies humaines, je dirai même que les membres de notre association s’engagent à renouveler cette opération dans les prochains mois et peut être même autant de fois que nous le pourrons tant que des âmes charitables existent», poursuit-il.

L. Beddar

Partager cet article

Repost 0
Published by La gazette - dans Amdoun n'SEDDOUK
commenter cet article

commentaires